La psychomotricité s’intéresse au développement global de la personne, aux comportements moteurs, en lien avec la vie psychique, affective et relationnelle de l’individu.

Capture d’écran 2016-03-03 à 19.39.25

 

Cette notion combine les éléments «psycho» et «motricité».

Le terme « psycho » désigne notamment la manière de penser et les sentiments de la personne, en d’autres termes ses aspects cognitif et affectif.

La « motricité » désigne le corps en mouvement ou au repos, et concerne donc toute l’activité corporelle.

Le mot psychomotricité a ainsi été formé pour marquer le lien et l’interaction de l’esprit — qui désigne l’affectif et le cognitif — et du corps, qui englobe l’activité sensorielle et l’activité motrice.

 

L’objectif est de permettre à l’individu de :

  • prendre conscience de sa façon de fonctionner sur le plan psychomoteur
  • restaurer ses capacités d’adaptation à l’environnement
  • trouver un équilibre corporel et psychique à partir d’expériences sensorimotrices, émotionnelles, affectives, cognitives … 
  • se réapproprier son corps dans sa relation à lui-même et à l’autre.

 

En créant des environnements favorables, les enfants sont en situation d’apprentissage. C’est à travers le jeu qu’ils vont développer les compétences nécessaires vers la maturité. En utilisant des outils aussi simples que des balles et des cerceaux, le psychomotricien fait découvrir les habiletés motrices de l’individu, ainsi que découvrir le potentiel de son corps en mouvement.

 

Éducation, rééducation et thérapie psychomotrice font parti des

compétences du psychomotricien…

 

Mais-quest-ce-que-vous-faites-7-1024x1024

 

EDUCATION  PSYCHOMOTRICE

C’est favoriser le développement psychomoteur de l’enfant et son épanouissement, en prenant en compte l’enfant dans sa globalité (son corps, ses pensées et ses émotions).

A travers des situations corporelles et motrices ludiques, le psychomotricien stimule les processus du développement et vise l’autonomie corporelle. Au moyen d’objets polyvalents et de divers supports, les enfants vivent des expériences perceptives et motrices source de plaisir et d’apprentissages.

Il s’agit également d’accompagner l’enfant et sa famille, par des conseils au quotidien ainsi que dans les lieux de socialisation.

Capture d’écran 2016-03-03 à 19.36.59

 

REEDUCATION PSYCHOMOTRICE

C’est une méthode thérapeutique proposant des activités ludiques à l’enfant visant la rééducation et l’amélioration des fonctions psychomotrices et des apprentissages.

Pour cela, le psychomotricien réalise :

  • Un bilan psychomoteur afin d’évaluer le niveau de développement de l’enfant.
  • Un projet de soin spécifique et adapté aux difficultés de l’enfant.
  • Un suivi psychomoteur jeux libres et dirigés proposés aux enfants pour favoriser les apprentissages et les acquisitions de l’enfant.

La rééducation sollicite le corps en action de l’enfant ayant des troubles fonctionnels ou des difficultés pour agir, s’exprimer ou communiquer.

 

THERAPIE PSYCHOMOTRICE

La thérapie psychomotrice traite les troubles psychomoteurs qui sont une source de désagrément et de souffrance pour le sujet et son milieu familial et social.

Les troubles psychomoteurs sont des troubles neuro-développementaux, ils affectent l’adaptation des fonctions perceptivo-motrices de l’enfant :

  • fonction d’exploration (aspect perceptif)
  • fonction d’action (sur l’environnement)
  • fonction de communication (CV CNV)
  • les manifestations affectives et émotionnelles (vécu au quotidien).

Les principaux troubles psychomoteurs affectent les différents domaines du développement.

Capture d’écran 2016-03-03 à 19.39.48

 

Bonne lecture…

MANGENOT Laura, psychomotricienne

Publicités